Forum Opéra

Nancy 2024-25, la transgression malgré la crise

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Brève
23 avril 2024

Infos sur l’œuvre

Détails

Ce 14 avril, Matthieu Dussouillez, directeur général, a présenté en avant-première aux journalistes venus assister à la première du Lac d’argent, la programmation de sa cinquième saison à la tête de l’Opéra National de Lorraine. Placée sous le thème de la transgression, mais artistique plus que budgétaire dans un contexte économique difficile. Aux dires du directeur, c’est surtout le nombre de soirées (quatre et non cinq pour Eugène Onéguine par exemple) et l’ampleur de certains spectacles (plutôt qu’un Rameau, un nouveau montage d’airs du XVIIe) qui ont été sacrifiés, et non le nombre de productions, et ce grâce à un nombre accru de synergies avec les autres opéras de la région Grand Est et le Grand Théâtre du Luxembourg.

La saison s’ouvrira avec un triptyque original : Sancta Susanna, Le Chateau de Barbe-Bleue et la rare Danse des morts d’Honegger sur un texte de Claudel avec notamment Anaïk Morel. Suivront un projet éducatif régional autour du Brundibar de Krása et une Cenerentola que l’on nous promet évoquer un bal hanté des marginaux façon film d’horreur comique par Fabrice Murgia, avec Beth Taylor. 2025 s’amorcera avec Leonardo Garcia-Alarcon et sa troupe qui proposeront Amour à mort sur des œuvres de Monteverdi, Flecha, d’India et lui-même autour de La Jérusalem délivrée dans une mise en scène de Jean-Yves Ruf. Gypsy de Sondheim avec Natalie Dessay, sa fille et Les Frivolités parisiennes dans une mise en scène de Laurent Pelly débutera à Nancy avant la Philharmonie de Paris et un retour en Lorraine lors d’une saison prochaine. Eugène Onéguine sera ensuite donné dans la production du Theater Magdeburg, dirigé par Marta Gardolinska (renouvelée à la direction musicale de l’institution jusqu’en 2026) avec Jacques Imbrailo et Heloïse Mas. Alterneront ensuite L’avenir nous le dira, création de Diana Soh dans l’esprit de Sa majesté des mouches, et L’Elixir d’amour dans la mise en scène de David Lescot, dirigée par Chloé Dufresne avec Rocio Perez, Mikhail Timoshenko et Patrick Bolleire. Sans oublier le troisième volet de la Nancy Opera Experience, un récital de Julie Roset (Lalouette, Clérambault et airs de cour) et le retour des plébiscités Opéra Berceau (éveil musical pour enfants de 6 mois à 2 ans).

L’ensemble de la saison sera à retrouver sur le site l’Opéra National de Lorraine le 31 mai.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Infos sur l’œuvre

Détails

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

[themoneytizer id="121707-28"]