Forum Opéra

ORFF, Carmina Burana – Paris (TCE)

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
31 janvier 2024
Un concert sans demi-teinte

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Carmina Burana
Cantate scénique en un prologue et trois parties pour soprano, ténor (ou contre-ténor), baryton, chœur d’enfants, chœur mixte et orchestre composée sur des poèmes estudiantins médiévaux (XIIe-XIIIe siècles)
Musique de Carl Orff
Création à Francfort le 8 juin 1937

Détails

Soprano
Regula Mühlemann
Contre-ténor
Matthias Rexroth
Baryton
Ludovic Tézier

Maitrise de Radio France et Choeur de Radio France
Cheffe de choeur
Marie-Noëlle Maertern
Martina Batic
Direction musicale
Kazuki Yamada

Paris, Théâtre des Champs-Elysées, jeudi 25 janvier 2024, 20h

Populaires mais finalement rares à Paris, les Carmina Burana de Carl Orff remplissaient le Théâtre des Champs Elysées deux soirs de suite autour des forces de Radio France, avec Ludovic Tézier en soliste principal. Le baryton français connait l’œuvre qu’il donnait encore récemment à la Cité Interdite à l’occasion de festivités autour du 120e anniversaire de Deutsche Grammophon. Aux côtés d’une Regula Mühlemann lumineuse et au contrôle du souffle impressionnant et d’un Matthias Rexroth très expressionniste dans le court lamento dévolu au contre-ténor, tout semblait réuni pour offrir une exécution de premier ordre. Pourtant, en ce premier concert, c’est arrimé à sa partition que Ludovic Tézier intervient. Quelques menues erreurs rythmiques ou des départs imprécis, dont il n’est pas le seul responsable, nuisent à une bonne exécution. Pour autant, le matériau vocal et la technique hors pair de Ludovic Tézier en font très certainement un interprète de premier ordre de cette partie vocale.

Une grande part de responsabilité incombe à Kazuki Yamada dont la battue métronomique se perd parfois dans une gestuelle chorégraphique qui n’est pas des plus lisibles. Le chef multiplie les ruptures de tempo que l’ensemble des forces en présence a parfois du mal à suivre. Surtout, en dehors de ces variations de forme, la lecture proposée s’avère d’une linéarité morne où chaque reprise n’offre qu’un miroir de l’exécution précédente et où l’on cherche en vain les stations nobles et profanes que dépeint Orff.

Les chœurs de Radio France se trouvent eux aussi disparates tout au long de la soirée. Les sopranos buttent à quelques reprises sur les notes les plus tendues, les hommes bataillent pour suivre le chef dans ses choix. Le positionnement au fond de la scène du Théâtre des Champs Elysées s’avère au désavantage de tous : cela assourdit l’émission dans une œuvre où ce sont pourtant bien les chœurs qui occupent la première place. Pour autant, de belles scènes – à la taverne ou encore dans la cour d’amour – se détachent, laissant présager de ce qui aurait pu être un tout autre concert.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Carmina Burana
Cantate scénique en un prologue et trois parties pour soprano, ténor (ou contre-ténor), baryton, chœur d’enfants, chœur mixte et orchestre composée sur des poèmes estudiantins médiévaux (XIIe-XIIIe siècles)
Musique de Carl Orff
Création à Francfort le 8 juin 1937

Détails

Soprano
Regula Mühlemann
Contre-ténor
Matthias Rexroth
Baryton
Ludovic Tézier

Maitrise de Radio France et Choeur de Radio France
Cheffe de choeur
Marie-Noëlle Maertern
Martina Batic
Direction musicale
Kazuki Yamada

Paris, Théâtre des Champs-Elysées, jeudi 25 janvier 2024, 20h

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Quintessence du Lied
Patricia NOLZ, Florian BOESCH
Spectacle