Sur les ondes lyriques en octobre 2019

Par Marie-Laure Machado | sam 05 Octobre 2019 | Imprimer

Sur les ondes lyriques d’octobre, le « World Opera Day » met l’opéra partout. Unis à des danses pour la paix, les chants verts de nos juniors, comme ceux des tragédies, ouvrent les serrures viscérales de certains ou sont clefs de nos songes. « L’artiste prend en réparation le monde » écrivait en substance Francis Ponge.


Dernière minute

. Vendredi 11 octobre, 20h CET, HR2Kultur : Johannes Brahms, Ein Deutsches Requiem – Francfort, Alte Oper, direct 2019

. Samedi 12 octobre, 19h CET, RAI3 : Gaspare Spontini, Fernand Cortèz – Florence, Teatro del Maggio Musicale Fiorentino, première – direct 2019

. Samedi 12 octobre, 18h CET, France3-Hauts-de-France-tv, et France.tv : Henry Purcell, The Indian Queen – Opéra de Lille, direct 2019

. Samedi 12 octobre, 19h CET, NPO4 : Leonard Bernstein, Wonderful Town - Enschede, Wilminktheater, 2019

. Samedi 12 octobre, 20h CET, France-Musique : Giuseppe Verdi, Falstaff – Londres, ROH, 2018

. Mardi 15 octobre, 20h CET, RAI3 : Giacomo Puccini, Tosca – Turin, Teatro Regio, première – direct 2019

. Mardi 15 octobre, 20h CET, Arteconcert : Giacomo Puccini, Turandot – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, direct 2019

. Jeudi 17 octobre, 20h CET, RAI3 : Concert Purcell, Haendel avec Lucy Crowe – Florian Sempey – Emmanuelle Haïm – Berlin, Philharmonie, direct 2019


►Depuis lundi 16 septembre, sur France.tv : Henri Messager, Les P’tites Michu – Nantes, Théâtre Graslin, 2018 (durée 2h15)

►Samedi 5 octobre, 19h CET, Ö1, NPO4 : Benjamin Britten, A Midsummer Night’s Dream – Vienne, Staatsoper, direct 2019 (durée 3h) et aussi samedi 2 novembre, 20h CET, RTS-Espace2

Une paire de cheffes pour le retour, à Vienne, de la facétieuse féérie briténienne, A Midsummer Night’s Dream . Soulagée d’avoir repris la mise en scène, après la direction de l’Opéra de Nice, Irina Brook réalise le chef d’œuvre des deux grands Anglais, Britten et Shakespeare, dans un château en ruines au milieu d’une forêt, avec des costumes modernes, ludiques, mais reste fidèle au récit. A la baguette, Simone Young, qui a la musique de Britten dans le sang, chérit cette partition au style chambriste, tressant trois atmosphères, celle de conte de fées baroque, la romantique proche de Puccini et l’ironique alla Chostakovitch. Avec des chanteurs-acteurs talentueux, chevronnés : Erin Morley (Titania), Lawrence Zazzo (Oberon), Théo Touvet (Puck), Valentina Nafornita (Helena), Josh Lovell (Lysander), Rafael Fingerlos (Demetrius), Rachel Frenkel (Hermia), pour ne citer qu’eux.

►Samedi 5 octobre, 18h CET, France3-Normandie-tv, France.tv, France3-Normandie-facebooklive : Gioachino Rossini, Il Barbiere di Siviglia – Opéra de Rouen, direct 2019 (durée 3h) et aussi dimanche 6 octobre, 00h20 CET, France3.tv 

Un Barbiere enchanteur ! Sur un post émouvant, Léa Desandre annonçait sa première Rosina, qu’elle chante depuis l’âge de douze ans. L’Almaviva, de cette remarquable comme exquise mezzo, n’a que 24 ans, une technique déjà épatante et un velours ténorile moiré, nous voulons parler de Xabier Anduaga. Rajoutez-y une Berta talentueuse et de grand caractère,  Julie Pasturaud, le Figaro virtuose de Joshua Hopkins, le Basilio de Mirco Palazzi, excellent chanteur-acteur, le Bartolo du chaleureux Riccardo Novaro, enfin le Fiorello d’Antoine Foulon et vous aurez un des plateaux les plus réjouissants de cette rentrée. Jubilatoires aussi la direction musicale d’Antonello Allemandi, rossinien supérieur, et la mise en scène bondissante de Pierre-Emmanuel Rousseau, créée à Mulhouse en 2018, aux personnages soignés, située en partie dans une Séville 18e siècle, aux couleurs éclatantes.

►Samedi 5 octobre, 20h CET, France-Musique : Soirée Hommage à Jessye Norman, soprano d’exception – Paris, Maison de la Radio, 2019 (durée 3h)

►Du samedi 5 octobre, 08h CET, au dimanche 6 octobre, 23h CET, MassimoPalermoTV : Gioachino Rossini, Il Barbiere di Siviglia – Palerme, Teatro Massimo, 2019

►Samedi 5 octobre, 20h CET, RTS-Espace2 : Giuseppe Verdi, Don Carlo – Madrid, Teatro Real, 2019

►Dimanche 6 octobre, 17h CET, France.tv : Haendel, Coronation Anthems – Bononcini, Te Deum – création mondiale – Ambronay, Abbatiale, direct 2019 (durée 1h40 )  

►Lundi 7 octobre, 20h CET, Radio-Classique : Palazetto Bru Zane - Gala des 10 ans – Paris, TCE, direct 2019 (durée 3h)

Soirée de liesse et de félicité, le Palazetto Bru Zane fête ses 10 ans au TCE ! Le travail accompli depuis 2009, par cette troupe d’énamourés de musique romantique française, est aussi prodigieux qu’inestimable. Interviewé dans nos pages en 2012, en 2015, puis 2019, Alexandre Dratwicki, directeur scientifique et coaliseur de génie, y détaille mission artistique, comme conceptions et réalisations de l’institution vénitienne fondée par Nicole Bru. Avec les brillants Véronique Gens, Lara Neumann, Ingrid Perruche, Chantal Santon Jeffery, Judith van Wanroij, Marie Gautrot, Rodolphe Briand, Cyrille Dubois, Edgaras Montvidas, Flannan Obé, Olivier Py, Tassis Christoyannis, A​ntoine Philippot, entre autres, l’Orchestre de Chambre de Paris et le Chœur du Concert Spirituel, ce gala est dirigé par Hervé Niquet, dans un programme de musique légère et d’extraits d’airs d’opéras ou de symphonies.

►Lundi 7 octobre, 20h30 CET, PhilharmonieParis-live : Carlo Gesualdo, Madrigaux – Livre II – Paris, Philharmonie, Salle des Concerts - Cité de la Musique, direct 2019 (durée 2h)

« Saison 2 » à la Philharmonie pour Paul Agnew, son excellent « pool » de chanteurs et Les Arts Florissants, immergés depuis 2018 et jusqu’en 2020, dans l’intégrale des madrigaux de Gesualdo ;  le concert du Livre II ayant eu lieu en juin, les voici arrivés au Livre III. Musicien assassin, certes, mais aussi grand noble de la fin 16e, s’étant abaissé à devenir compositeur, et même chanteur, par amour de la musique, Don Carlo Gesualdo di Venosa a écrit ses 4 premiers livres, de 1594 à 1596, miniatures polyphoniques, assez traditionnelles, fluides, sophistiquées, et, après 15 ans de silence, les 2 derniers, où quantité de dissonances et chromatismes enluminent les voix et fascinent l’oreille. Avec Lucie Richardot (contralto), Sean Clayton (ténor), Hannah Morrison (soprano), Edward Grint (basse), Miriam Allan (soprano) et, bien sûr, Paul Agnew (ténor).

►Lundi 7 octobre, 20h CET, CatalunyaMusica : Giacomo Puccini, Turandot – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, première - direct 2019 (durée 3h)

►Lundi 7 octobre, 20h CET, France-Musique : Soirée Metropolitan Opera de New York – Paris, Maison de la Radio, 2019 (durée 2h30)

►Jeudi 10 octobre, 19h30 CET, Arteconcert : Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes – Paris, Opéra Bastille, direct 2019 ( durée 3h40) et aussi samedi 19 octobre, 20h CET, France-Musique

Aux dates de ces retransmissions, la « battle » des opinions sur ces Indes Galantes à Bastille a déjà eu lieu. Si cette production a ses faiblesses, musiciens, chanteurs, danseurs, solistes ou pas, s’unissent pour mieux se rencontrer, « tous groovent sur le patrimoine », expression de la chorégraphe Bintou Dembélé. Dans presque tous les commentaires, l’époustouflant chef Leonardo Garcia Alarcon a été élu meilleur danseur de cette création, où  le metteur en scène Clément Cogitore veut rendre Les Indes Galantes aussi populaire aujourd’hui qu’à l’époque de Rameau. A l’unanimité, le clou du spectacle est la danse Krump, avec la « Danse du grand calumet de la paix ». Avec Sabine Devieilhe, Florian Sempey, Julie Fuchs, Mathias Vidal, Alexandre Duhamel, Stanislas de Barbeyrac, Jodie Devos, Edwin Croosley-Mercer, le Chœur de Chambre de Namur, l’orchestre Cappella Mediterranea et les danseurs de la Compagnie Rualité.

►Jeudi 10 octobre, 20h CET, France.tv (direct), 21h CET, Radio-Classique, 23h30, France3-Occitanie : Vincenzo Bellini, Norma – Toulouse, Théâtre du Capitole, 2019 (durée 3h)

Ouverture de saison à Toulouse avec Norma, « cette partition inaltérable rêvée par Bellini contre la bêtise guerrière des hommes », cet opéra qui « fait entendre le grand chant secret de la tragédie », ses dialogues raciniens. Dans chacun de ses entretiens, les mots de la metteure en scène Anne Delbée chamboulent. Avec une équipe émerveillée, comme elle, par la mythologie celte, « La Delbée » a choisi une vision onirique, semblable à un rêve d’enfant, où elle dirige deux voix lumineuses, longues, comme les longues mélodies belliniennes, mais au théâtre incandescent, celles de Marina Rebeka (Norma ) et de Karine Deshayes (Adalgisa). Martin Muelhe, ténor au timbre mâle, ensoleillé, est Pollione, la belle basse Balint Szabo est Oroveso, avec, à la baguette, le passionnant Giampaolo Bisanti, dans ses débuts au Théâtre du Capitole.

►Jeudi 10 octobre, 19h30 CET, RAI3 : Hector Berlioz, Grande Messe des Morts – Javier Camarena – Antonio Pappano – Rome, Auditorium Parco della Musica, direct 2019

►Vendredi 11 octobre, 20h CET, BRKlassik-radio, et BRKlassik-livestream : Brahms, Strauss, Concert Diana Damrau – Mariss Jansons – Munich, Herkulessaal, direct 2019 (durée 2h)

►Vendredi 11 octobre, 20h CET, France-Musique : Fauré, Dutilleux, Poulenc, Concert Emoke Barath – Jean-Luc Bourré – Bertrand de Billy – Paris, TCE, direct 2019 (durée 2h30)

►Samedi 12 octobre, 01h25 CET, MET-radiolive : Giacomo Puccini, Madama Butterfly – New York, MET, première – direct 2019

►Samedi 12 octobre, 20h CET, RTS-Espace2, SR2 : Jacques Offenbach, Les Contes d’Hoffmann – Vienne, Staatsoper, 2019  et aussi samedi 26 octobre, 19h CET, DLFKultur

►Samedi 12 octobre, 19h CET, France-Musique : Giacomo Puccini, Turandot – New York, MET, direct 2019

►Dimanche 13 octobre, 18h CET, Operavision, et KomischeOper-livestream : Hans Werner Henze, The Bassarids – Berlin, Komische Oper, première - direct 2019

Deux artistes de génie, le metteur en scène Barrie Kosky et le chef Vladimir Jurowski se retrouvent, après Moses und Aron en 2015, pour monter le rare The Bassarids  de Henze. Dans cette production, l’orchestre gigantesque casse la frontière physique entre fosse et plateau, vient s’installer sur scène et s’unit à la sanglante tragédie entre le jeune roi de Thèbes, Pentheus, et l’étranger ou Dionysos. Ce récit du conflit premier entre raison et instinct humains, symphonie imposante avec un chœur énorme, en quatre mouvements combinant l’univers musical de Pentheus à celui de Dionysos, est interprété ici par Sean Panikkar (Dionysus), Tanja Ariane Baumgartner (Agave), Vera-Lotte Boecker (Autonoe), impressionnants à Salzsbourg en 2018, Günter Papendell (Pentheus), Jens Larsen, Ivan Tursic, Tom Erik Lie et Margarita Nekrasova.

►Dimanche 13 octobre, 19h CET, BRKlassik : Giuseppe Verdi, Attila – Munich, Prinzegententheater, direct 2019 (durée 3h)

►Mercredi 16 octobre, 19h30 CET, medici.tv : Soirée des Gramophone Classical Music Awards 2019 – Londres, direct 2019

►Du jeudi 17 octobre au mercredi 27 novembre, sur LaMonnaie-streaming : Pascal Dusapin, Macbeth Underworld – Bruxelles, La Monnaie, 2019 (durée 1h45) et aussi samedi 2 novembre, 20h CET, Klara-radio et Musiq3-radio

C’est en se demandant comment il pourrait faire plus atroce que Penthésilée que Dusapin a repensé à Macbeth. Après un approfondissement substantiel du matériau cinématographique existant sur l’œuvre de Shakespeare, et enthousiasmé par le film « Macbeth » de Polanski, il se décide à écrire sur l’abominable couple. Le passionnant « compositeur sémiologue » raconte conception et création de son Macbeth Underworld à Camille De Rijck et Benoit Jacques vous rend compte de la première, en création mondiale à La Monnaie. Satisfaits de l’alchimie qui s’est créée entre eux, Georg Nigl et Magdalena Kozena sont respectivement Macbeth et Lady Mabeth, avec Ekaterina Leknika, Lilly Jorstad, Christel Loetzsch (Three Weird Sisters), Kristinn Sigmundsson (Ghost) et Graham Clark (Porter), dans la mise en scène du talentueux Thomas Jolly et sous la direction de l’intense Alain Altinoglu.

►Jeudi 17 octobre, 01h25 CET, MET-radiolive : George Gershwin, Porgy & Bess – New York, MET, direct 2019 (durée 3h15)

Peter Gelb le considérant très proche du public et chef-d’œuvre inséparable de l’histoire du MET,  Porgy & Bess, « conte populaire », comme le définissait Gershwin, vient d’ouvrir la saison à New York. Cette splendide partition, opéra par sa structure, son lyrisme vocal, ses hommages à maints compositeurs, mais aussi comédie musicale par ses apports de jazz, ragtime, gospels, folklore juïf d’Europe de l’Est, a fait de notre hyperactif George « un Gershwin de première classe », comme le voulait Ravel. Nikolaus Harnoncourt s’y est même aventuré en 2016 ! Ici, Angel Blue incarne une Bess bouleversante, psychologiquement démolie, Eric Owens un Porgy de virile tendresse, généreux malgré son corps brisé, Janai Brugger est Clara, Frederick Ballentine Sportin’Life, Alfred Walker Crown, entre autres, dirigés par  David Robertson, dans la mise en scène de James Robinson.  

►Vendredi 18 octobre, 20h CET, Radio-Classique : Récital Benjamin Bernheim – Evian-les-Bains, La Grange au Lac, Voix d’Automne, direct 2019

►Samedi 19 octobre, 19h30 CET, Ö1-radio : Richard Wagner, Tannhaüser – Bayreuth, Festspielhaus, 2019

►Samedi 19 octobre, 20h CET, RTS-Espace2 : Nicolaï Rimsky-Korsakov, Le Conte du Tsar Saltan – Moscou, Théâtre du Bolchoï, 2019

►Dimanche 20 octobre, 19h CET, BRKlassik : Gala Richard Wagner – Klaus Florian Vogt – Bad Wörishofen, Festival des Nations, direct 2019 (durée 2h)

Jeudi 24 octobre, 20h CET, NDRKultur, CatalunyaMusica : Chostakovitch, Moussorgsky, Concert Matthias Goerne – Alain Altinoglu – Hambourg, Elbphilharmonie, direct 2019

►Vendredi 25 octobre, sur Operavision : Premier « World Opera Day » - depuis le NCPA -Pékin, le Wienerstaatsoper – Vienne, le Teatro Costanzi – Rome et le NCPA – Bombay, de 2011 à 2019

Arrivée au septième ciel ce vendredi 25 octobre 2019, première journée mondiale de l’Opéra ! Qui plus est, le « World Opera Day » est maintenant pourvu d’un site, le www.worldoperaday.com. Seule plateforme de streaming à faire partie de l’aventure, Operavision nous régale de quatre titres, pour marquer l’évènement. Le 25 octobre, jour d’anniversaire de Georges Bizet et Johann Strauss, nous avons : Carmen, à Pékin en 2014, dans la mise en scène volumineuse et fortement colorée de Francesca Zambello, puis, à Vienne en 2011, le tourbillonnant Die Fledermaus dOtto Schenk, son opulente création de 1930, d’avant le Regietheater ; le 26, le récent Don Giovanni de Rome, où le metteur en scène Graham Vick souhaite parler aux jeunes, « tous un peu des Don Giovanni aujourd’hui, libres, mais ne se posant aucune question de morale, de respect, et souvent sociopathes. » Enfin, à Mumbai en 2017, Sax Nicosia revisite La Bohème pucinienne, qu’il situe au 19e siècle, mais entrecoupée de textes du roman de Henry Murger. Les quatre liens vers ces opéras sont sous ce commentaire.

►Depuis vendredi 6 septembre, sur Operavision : Giacomo Puccini, La Bohème – Mumbai, NCPA, 2017

►Vendredi 25 octobre, 17h CET, Operavision : Georges Bizet, Carmen – Pékin, NCPA, 2014

►Vendredi 25 octobre, 20h CET, Operavision : Johann Strauss, Die Fledermaus – Vienne, Staatsoper, 2011

►Samedi 26 octobre, 19h CET, Operavision : Wolfgang Amadeus Mozart, Don Giovanni – Rome, Teatro Costanzi, 2019  

►Du vendredi 25 octobre au mardi 5 novembre, sur LaMonnaie-streaming : Benjamin Attahir, Le Silence des Ombres – Bruxelles, La Monnaie, 2019

►Samedi 26 octobre, 00h25 CET, MET-radiolive : Giacomo Puccini, La Bohème – New York, MET, première - direct 2019

►Samedi 26 octobre, 19h30 CET, Mupa-streaming : Felix Mendelssohn, Paulus – Budapest, Bela Bartok National Concert Hall, direct 2019

►Samedi 26 octobre, 20h CET, Klara : Giuseppe Verdi, Don Carlos – Anvers, Opera Ballet Vlaanderen, 2019

►Samedi 26 octobre, 19h CET, France-Musique : Jules Massenet, Manon – New York, MET, direct 2019

►Samedi 26 octobre, 20h CET, Radio-Classique : Tchaïkovski, Canteloube, Concert Karen Vourc’h – Roberto Forès Veses – Paris, Hôtel des Invalides, 2019 (durée 2h30)

►Dimanche 27 octobre, 11h CET, CatalunyaMusica : Gioachino Rossini, Stabat Mater – Barcelone, Auditorium, direct 2019 ( durée 2h )

►Vendredi 1er novembre, 19h30 CET, Ö1-radio : Giuseppe Verdi, Messa da Requiem – Bregenz, Festspielhaus, 2019 (durée 2h30)


 Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay, voir les ondes lyriques de septembre 2019.


 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager