Sur les ondes lyriques en février 2020

Par Marie-Laure Machado | ven 31 Janvier 2020 | Imprimer

En février, les ondes lyriques naissent plus belles de rêves beethovéniens, de théâtre d’ombre et de lumière, de trompe-l’œil historiques. Partons vers des chants inouïs, des talents explosifs, sans oublier d’élire la crème des vitamines opératiques, notre Révélation Lyrique 2020, avant le 16 février !


Dernière minute

. Samedi 8 février, 19h CET, NPO4, et 20h CET, RTS-Espace2 : Reynaldo Hahn, L’Ile du Rêve – Munich, Prinzregententheater, 2020

. Samedi 8 février, 20h CET, France-Musique : Stanislaw Moniuszko, Halka – Vienne, Theater an der Wien, 2019

. Samedi 8 février, 20h CET, Musiq3 : George Enescu, Œdipe – Salzburg, Felsenreitschule, Festival 2019

. Samedi 8 février, 20h CET, HR2Kultur : Vincent D’Indy, Fervaal – Montpellier, Opéra Berlioz, Le Corum, Festival 2019

. Samedi 8 février, 19h30 CET, Ö1-radio : Giuseppe Verdi, Macbeth – New York, MET, 2019

. Dimanche 9 février, 01h15 CET, France3.tv, puis France.tv : Gaetano Donizetti, Viva la Mamma – Opéra de Lyon, 2017 et aussi, lundi 17 février, 01h40 CET, France3.tv

. A partir de dimanche 9 février, sur Arteconcert : Gioachino Rossini, Il Barbiere di Siviglia – Paris, TCE, 2017 et aussi lundi 17 février, 01h20 CET, Arte.tv

. Dimanche 9 février, 02h10 CET, France3.tv, puis France.tv : Johann Strauss, La Chauve-Souris – Opéra de Marseille, 2017

. Dimanche 9 février, 20h30 CET, RAI3-radio : Arvo Pärt, Kanon Pokajanen – Ravenne, Basilica di Sant’Apollinare in Classe, Festival 2019

. Depuis mercredi 5 février, sur msnnyc.edu-livestream : Master Class de Thomas Hampson – New York, Manhattan School of Music, 2020

. Mercredi 12 février, 20h CET, RAI3-radio : Giuseppe Verdi, Nabucco – Turin, Teatro Regio, première - direct 2020

. Samedi 15 février, 20h CET, France-Musique : Erich Wolfgang Korngold, Die Tote Stadt – Munich, Bayerischestaatsoper, 2019

. Samedi 15 février, 20h CET, HR2Kultur : Giacomo Puccini, Tosca – Milan, Teatro alla Scala, 2019

. Samedi 15 février, 19h CET, BRKlassik : Antonin Dvorak, Le Roi et le Charbonnier – Prague, Rudolfinum, 2019

. Dimanche 16 février, 00h20 CET, France3.tv, France.tv (7 jours) : Gioachino Rossini, Semiramide – Opéra de Nancy, 2017

. Dimanche 16 février, 19h CET, CatalunyaMusica : Jacques Offenbach, La Belle Hélène – Opéra de Lausanne, 2019

. Dimanche 16 février, 20h CET, WDR3 : Giuseppe Verdi, Les Vêpres Siciliennes – Roma, Teatro dell’Opera, 2019

. Dimanche 16 février, 20h CET, DLFKultur : Robert Schumann, Szenen aus Goethes Faust – Philharmonie de Berlin, léger différé - 2020

. Depuis dimanche 16 février, sur PalaciodeBellasArtes-facebooklive : Gaetano Donizetti, La Fille du Régiment – avec Javier Camarena – Mexico, Palacio de Bellas Artes, 2020

. Mardi 18 février, 20h CET, RAI3-radio : Piotr Ilytch Tchaïkovski, Eugene Oneguine – Roma, Teatro dell’Opera, première – direct 2020

. Mercredi 19 et jeudi 20 février, 13h30 CET, France-Musique : Mirella Freni – Hommage à la Prudentissima – Arabesques – Paris, Maison de la Radio, 2020

. Jeudi 20 février, 21h55 CET, BRKlassik-livestream : Der Wiener Opernball 2020 – « Alles Walzer » - Aida Garifullina- Piotr Beczala – Vienne, Staatsoper, direct 2020

. Samedi 22 février, 20h CET, CatalunyaMusica : Wolfgang Amadeus Mozart, La Clemenza di Tito – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, direct 2020

. Samedi 22 février, 19h50 CET, ReteToscanaClàssica : Giuseppe Verdi, La Traviata – Florence, Teatro del Maggio Musicale Fiorentino, première – direct - 2020

. Samedi 22 février, 20h CET, France-Musique : Hector Berlioz, La Damnation de Faust – Paris, Philharmonie, 2020

. Dimanche 23 février,  CET, France3.tv, France.tv : Giuseppe Verdi, Les Vêpres Siciliennes – Saint-Pétersbourg, Théâtre Mariinsky, 2017

. Dimanche 23 février, 19h CET, BRKlassik : Messiaen, Igor Kuljeric, Requiem glagolithique croate – Munich, Herz-Jesu-Kirche, 2020

. Mardi 25 février, 00h25 CET, France2.tv, France.tv (7 jours) : Richard Wagner, Tristan und Isolde – Berlin, Staatsoper, 2018

. Mardi 25 février, 20h CET, France-Musique : Epopée Carlo Gesualdo – Madrigaux - Livre IV – Les Arts Florissants – Paul Agnew – Paris, Salle des Concerts, Cité de la Musique, 2020  

. A partir de mercredi 26 février, sur Métaclassique : Les Musiciens et les chants d’oiseaux – Alessandro et Agnès Arbo – Jacques Loiseleur des Longchamps – Violaine Lochu – Entretiens par David Christoffel, 2020  

. Mercredi 26 février, 20h CET, France-Musique : Harrison Birtwistle, Gyorgy Ligeti, « Lux Aeterna » - Paris, Festival Présences, Maison de la Radio, 2020

. Vendredi 28 février, 20h CET, France-Musique, France-Musique-livrestream : Stravinsky, Schubert, Lieder - Debussy-Adams, Cinq chansons de Charles Baudelaire – Ian Bostridge – John Adams – Paris, Auditorium de Radio-France, direct 2020   

. Samedi 29 février, 20h CET, Musiq3 : Francesco Cavalli, La Calisto – Madrid, Teatro Real, 2019

. Samedi 29 février, 21h CET, Radio-Classique : Gustav Mahler, Symphonie n°2 – « Résurrection » - Jeanine de Bique – Tugan Sokhiev – Paris, Philharmonie – Grande salle Pierre Boulez, 2020

. Samedi 29 février, 19h CET, DLFKultur : Olga Neuwirth, Orlando – Vienne, Staatsoper, 2019

. Samedi 29 février, 19h CET, BRKlassik : Benjamin Britten, A Midsummer Night’s Dream – Vienne, Staatsoper, 2019

. Dimanche 1e mars, 21h CET, PBZ-radio : Lili et Nadia Boulanger, Mélodies – Cyrille Dubois – Tristan Raës – Venise, Palazzetto Bru Zane, CD-Aparté – enregistrement 2018

. Mardi 3 mars, 00h30 CET, France2.tv, France.tv : Marin Marais, Alcione – Paris, Opéra Comique, 2017

. Mardi 3 mars, 20h CET, France-Musique : Marc-Antoine Charpentier, Te Deum – Nicolas de Grigny, Messe en si mineur – Freiberg, Cathédrale Sainte-Marie, Festival des Journées Silbermann, 2019

. Mardi 3 mars, 20h CET, Musiq3, et aussi jeudi 5 mars, 20h CET, Klara : Concert Bach et Lotti – Leonardo Garcia Alarcon - Cappella Mediterranea – Bruxelles, Bozar, 2020

. Mercredi 4 mars, 20h CET, BRKlassik-livestream : Ludwig van Beethoven, « Primo Amore » - Chen Reiss – Christoph Alsteadt – Nurenberg, Germanisches National Museum, Aufsesssaal, direct 2020  


►Samedi 1er février, 11h30 CET, Arteconcert, 16h30 CET, et 20h CET : Les Lieder de Beethoven – I-II-III - La Folle Journée de Nantes 2020 – Nantes, Cité des Congrès, Salle Van Swieten, directs 2020 (durée 50mn par concert)

Une journée pour toqués de Beethoven, et mélomanes fouineurs aussi, avec un programme rare et recherché, la presqu’intégralité de ses mélodies en trois concerts. Dans ce répertoire luxuriant, entre classicisme et romantisme, vous entendrez trois brillants mélodistes, à la diction aisée, à l’élégante expressivité, Raquel Camarinha (soprano) (CD), Stephan Genz (baryton), Edwin Crossley-Mercer (baryton-basse) (CD), avec le pianiste Yoan Héreau, la violoniste Anna Göckel et la violoncelliste Astrig Siranossian.

►Samedi 1er février, 19h CET, Arteconcert, et Ö1-radio : Ludwig van Beethoven, Leonore (Fidelio) – Vienne, Staatsoper, première – direct 2020 ( durée 3h)

Dominique Meyer réalise un vieux rêve : produire, pour la première fois à Vienne la version originale du Leonore de Beethoven, celle de 1805. Pour René Jacobs, qui vient de l’enregistrer chez Harmonia-Mundi, cette première mouture est la meilleure. Elles sont surtout très différentes. Après une ouverture poétique, surprenante, Leonore touche par les grâces de sa filiation mozartienne, son élan théâtral, son ornementation à l’italienne, et, parfois, une part d’inspiration romantique. Florestan y est proche de Tamino, Leonore complexe mais vocalisante, le couple Marcelline-Jaquino léger. Dans la mise en scène d’Amélie NiermeyerTomáš Netopil  dirige, ici, Jennifer Davis (Leonore), Benjamin Bruns (Florestan), Chen Reiss (Marzelline), Jörg Schneider (Jaquino), Thomas Johannes-Mayer (Pizarro), Falk Struckmann (Rocco), Samuel Hasselhorn (Don Fernando), et une Leonore-actrice, Katrin Röver.

►Samedi 1er février, 20h CET, CatalunyaMusica : Giuseppe Verdi, Aida – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, direct 2020 (durée 3h50)

Connaissez-vous cette production historique d’Aida, avec cette superbe distribution vocale au Liceu ? Voici, en direct : Clémentine Margaine, ovationnée pour sa musicalité, pour les morsures odieuses et les supplications éperdues d’Amnéris, Angela Meade, comparée à la Caballé par la presse, pour les parfums encore belliniens d’Aida, ses émotions célestes dans la force comme dans la tendresse, un Franco Vassallo remarquable en roi vaincu Amosnaro, le Radamès de Yonghoon Lee, le Ramfis de Kwangchul Youn, Mariano Buccino, Berna Perles et Josep Fado, tous sous la direction musicale de Gustavo Gimeno. Thomas Guthrie met en scène la scénographie de1945, du maître catalan en perspective et trompe-l’œil, Josep Mestres Cabanes (1898-1990), toiles peintes en papier, monumentales, qui ont survécu à l’incendie du Liceu en 1994, car entreposées ailleurs.   

►Samedi 1er février, 19h CET, WQXR, BRKlassik, Radio-Clàsica : George Gerschwin, Porgy and Bess – New York, MET, direct 2020 (durée 3h30)

►Samedi 1er février, 13h CET, NPO4 : Gioachino Rossini, Semiramide – Amsterdam, Concertgebouw, Grote Zaal, direct 2020 (durée 4h15)

►Dimanche 2 février, 20h CET, SWR2 : Modeste Moussorgski, Boris Godounov – Stuttgart, Staatsoper, première – direct 2020 (durée)

►Mercredi 5 février, 19h30 CET, Mupa-livewebcast : Schnyder, La Révélation de Saint-Jean – Brahms, Requiem – Budapest, Bela Bartok National Concert Hall, direct 2020 (durée 2h30)

►Vendredi 7 février, 01h25 CET, MET-liveradio : Georg Friedrich Haendel, Agrippina – New York, MET, première – direct 2020 (durée 3h45) et aussi samedi 29 février, 19h CET, WQXRRAI3, Radio-Clàsica

« Je n’imagine pas que ma « liaison » avec Haendel puisse un jour prendre fin », avouait-elle à Mehdi Mahdavi en 2016. Plus qu’une chance, pour nous, l’amour de Joyce DiDonato pour son « caro sassone », est une bénédiction ! Et, si « le MET est prêt à tout » pour elle, comme monter, pour la première fois Agrippina, c’est parce qu’elle est inouïe dans ce rôle. Avec son impressionnante science vocale, son art de diversifier les « da capo », de colorer les innombrables récitatifs, tous les transports de l’impératrice romaine, avide de pouvoir, sont là. Dans la subtile mise en scène de David McVicar, créée en 2000, et sous la direction d’Harry Bickett, vous entendrez aussi Kate Lindsey (Nerone), Brenda Rae (Poppea), Matthew Rose (Claudio), Iestyn Davies (Ottone) et Duncan Rock (Pallante).

►Vendredi 7 février, 18h30 CET, Bayerischestaatsoper-TV, BRKlassik-livestream, et BRKlassik : Béla Bartók, « Judith » - Concerto pour Orchestre – Le Château de Barbe-Bleue - Munich, Staatsoper, direct 2020 (durée 3h30)

Munich a fait deux choix judicieux pour ce « Judith » : le premier est d’associer au Château de Barbe-Bleue de Bartok (1918) son Concerto pour Orchestre (1944), qui développe certains thèmes de l’opéra ; le second est de demander la mise en scène de ce diptyque à Katie Mitchell. Un prologue cinématographique, accompagné par le concerto, montre une certaine Anna Barlow (Nina Stemme), qui enquête secrètement sur la disparition de trois femmes. Elle va se transformer en Judith, escort-girl, pour arriver à Michael Hayworth-Bluebeard (John Lundgren), entrepreneur qu’elle soupçonne. Ainsi commence un opéra-thriller haletant…Oksana Lyniv dirige les deux œuvres, dont le fascinant opéra bartokien, déchirant, sauvage, percussif, construit en arches sonores et génialement orchestré.   

►Vendredi 7 février, 19h30 CET, HR2Kultur : Antonin Reicha, Lenore – Brno, Concert Hall, direct 2020 (durée 3h30) et aussi mercredi 12 février, 20h CET, DLFKultur, et jeudi 27 février, 19h30 CET, Ö1-radio

►Samedi 8 février, 19h CET, WQXR, DLFKultur, Sveriges-P2 : Hector Berlioz, La Damnation de Faust – New York, MET, direct 2020 (durée 2h45)

►Dimanche 9 février, 15h30 CET, Operastreaming-Emilia-Romagna : Pietro Mascagni, Ruggero Leoncavallo, Cavalleria Rusticana – Pagliacci – Reggio Emilia, Teatro Valli, direct 2020

►Lundi 10 février, 20h30 CET, PhilharmonieParis-livestream : Carlo Gesualdo, Madrigaux – Livre IV – Les Arts Florissants – Paul Agnew – Paris, Cité de la Musique, Salle des Concerts, direct 2020 (durée 1h50) et aussi mardi 25 février, 20h CET, France-Musique

►Mercredi 12 février, 01h25 CET, MET-liveradio : Wolfgang Amadeus Mozart, Le Nozze di Figaro – New York, MET, direct 2020 (durée 3h30) et aussi samedi 22 février, 19h CET, WQXR, BRKlassik, HR2Kultur

►Jeudi 13 février, 20h30 CET, BRKlassik : Berg, Beethoven, Christus am Ölberge – Londres, Barbican Hall, direct 2020 (durée 2h)

►Vendredi 14 février, 19h CET, France.tv : Giuseppe Verdi, Don Carlos – Liège, Opéra Royal de Wallonie-Liège, direct 2020

Si le « travail de bœuf » de Verdi, son Don Carlos en Français, n’eût pas un succès bœuf, à sa création en 1867 à l’Opéra de Paris, nous trouverons vraisemblablement excellent celui que produit pour la première fois Liège. Le metteur en scène Stefano Mazzonis di Pralafera a choisi la version des répétitions parisiennes de 1866, sans le ballet rajouté par la suite, et avec les fragments retrouvés dans les années 1970, mais coupés par Verdi pour raisons pratiques. Paolo Arrivabeni dirige l’océan de ténèbres de cet imposant opéra romantique, avec acte de Fontainebleau et autres passages qui le rendent intelligible. Dans des décors et des costumes grandioses, nous entendrons les sensationnels Gregory Kunde (Don Carlos), Yolanda Auyanet (Elisabeth de Valois), Ildebrando d’Arcangelo (Philippe II), Lionel Lhote (Posa), Kate Aldrich (Eboli), et Roberto Scandiuzzi (Grand Inquisiteur).   

►Vendredi 14 février, 19h CET, Operavision : Antonín Dvořák, Rusalka – Anvers, Opera Ballet Vlaanderen, 2020 (durée 3h20)

►Vendredi 14 février, 20h30 CET, France-Musique : George Benjamin, Written on Skin – Paris, Philharmonie, Grande Salle Pierre Boulez, direct 2020 (durée 1h40)

►Samedi 15 février, 19h CET, NPO4 : Claudio Monteverdi, L’Orfeo – Enschede, Nederlandse Reisopera, direct 2020 (durée 4h)

►Samedi 15 février, 19h CET, Sveriges-P2 : Leonard Bernstein, Candide – Stockholm, Royal Swedish Opera, 2020 (durée 3h)  

►Samedi 15 février, 19h30 CET, Ö1-radio, RAI3-radio, CatalunyaMusica : Richard Strauss, Elektra – Vienne, Staatsoper, direct 2020 ( durée 2h30)

►Samedi 15 février, 19h CET, WQXR, WDR3, SR2Kultur : Jules Massenet, Manon – New York, MET, 2019 et aussi samedi 29 février, 19h CET, CatalunyaMusica

►Samedi 15 février, 20h CET, RTS-Espace2 : Amadeo Vives, Dona Francisquita – Opéra de Lausanne, 2020 (durée 2h45)

►Samedi 15 février, 20h CET, France-Musique : Joseph Haydn, Die Schöpfung – Paris, TCE, 2020 (durée 2h10)

►Mercredi 19 février, 01h25 CET, MET-liveradio : Wolfgang Amadeus Mozart, Cosi fan tutte – New York, MET, direct 2020 (durée 3h35)

►Mercredi 19 février, 22h CET, medici.tv : Masterclass – Renée Fleming – New York, Julliard School, Paul Hall,  direct 2020

►Jeudi 20 février, 19h CET, RAI3-radio : Gaetano Donizetti, L’Elisir d’Amore – Venise, Teatro La Fenice, direct 2020

►Vendredi 21 février, 21h05 CET, France3.tv, 20h CET, France-Musique, puis sur France.tv : Victoires de la Musique Classique 2020 – Arsenal de Metz, direct 2020

En effet, le choix s’annonce épineux pour cette 27e cérémonie des Victoires de la Musique Classique ! Héroïque, ce jury de professionnels, qui a lui-même nommé Benjamin Bernheim ( Trophée 2019 de Forumopera ), Karine Deshayes (« Marraine et Officier ») et Elsa Dreisig, dans la catégorie Artiste Lyrique de l’année, et doit se prononcer pour l’un des trois ! Délicat, de se décider entre Adèle Charvet ( CD ), Kévin Amiel ou Marie Perbost ( CD ), comme Révélation Lyrique de l’année !  Mais là, nous pouvons voter aussi, jusqu’au 16 février, sur France-Musique ou France3.tv, pour l’un de nos trois talents : Marie Perbost, soprano aux rotondités opalines, de tendresse et vitamines mozartiennes ; Adèle Charvet mezzo-soprano au timbre bistré, au chant ludique, soyeux et franc ; ou Kévin Amiel, ténor fignoleur, à l’étoffe moelleuse, mais à la fougue conquérante. Souhaitons-leur bonne chance !

►Vendredi 21 février, 20h CET, MassimoPalermoTV : Giuseppe Verdi, Falstaff – Palerme, Teatro Massimo, première- direct 2020

►Vendredi 21 février, 20h30 CET, Operavision : Benjamin Britten, The Turn of the Screw – Leeds, Opera North, direct 2020 (durée 2h15)

►Samedi 22 février, 20h CET, RAI3-radio : Gioachino Rossini, Il Turco in Italia – Milan, Teatro alla Scala, première – direct 2020 (durée 3h05)

Un plateau vocal de talents explosifs, à Milan, pour le réjouissantissime Il Turco in Italia ! D’abord, l’incontournable fil conducteur de ce drama buffo, qu’il écrit sur scène, le Poète Prosdocimo, par le baryton Mattia Olivieri, épatant chanteur-acteur. Puis, le Selim d’Alex Esposito, avec toute sa technique de séducteur rossinien, ici basse bouffe mais aussi colorature. Pour lui brûler le cœur, la sémillante Fiorilla de Rosa Feola (CD), aux vocalises con fuoco, aux aigus assassins, et…au barbon de mari, le buffo caricato Don Geronio, par le désopilant Giulio Mastrototaro. En soupirant contrarié Narciso, par Edgardo Rocha, ténor acrobatique accompli, Laura Verrechia (Zaïda) et  Manuel Amati (Albazar). Le « magicien Diego Fasolis » est à la baguette, l’écrivain et réalisateur Roberto Ando à la mise en scène.

►Samedi 22 février, 20h CET, France-Musique : Jean-Philippe Rameau, Les Boréades – Versailles, Opéra Royal, 2020 (durée 3h)

►Samedi 22 février, 20h CET, RTS-Espace2 : Wolfgang Amadeus Mozart, Die Entführung aus dem Serail – Genève, Grand Théâtre, 2020 (durée 1h50)

►Samedi 22 février, 19h CET NPO4 : Giuseppe Verdi, Nabucco – Amsterdam, Nationale Opera & Ballet, direct 2020 (durée 4h)

►Mardi 25 février, 02h CET, WQXR-CarnegieHall-live : Ludwig van Beethoven, Symphonie n°8 et 9 – John Eliot Gardiner – New York, Carnegie Hall, direct 2020 (durée 2h)

►Vendredi 28 février, 19h CET, Operavision : Erich Wolfgang Korngold, Violanta – Turin, Teatro Regio, 2020 (durée 1h14)

Deuxième opéra, composé en 1914 par un jeune Korngold de 17 ans, et créé à Munich, en 1916, Violanta préfigure Die Tote Stadt, pense pertinemment Pier Luigi Pizzi, metteur en scène pour Turin. Pinchas Steinberg y dirige ce chef-d’œuvre intense, « d’une incroyable richesse tant musicale que psychologique ou esthétique », (Nicolas Derny), jamais produit en Italie et dédié au « Giorno della Memoria », (27 janvier, commémoration des Victimes de l’Holocauste en Italie). Dans une Venise Renaissance, pour venger sa sœur, suicidée car abandonnée par le Prince Alfonso (Norman Reinhardt), Violanta (Annemarie Kremer) attire l’homme dans son palais. Elle veut le tuer, avec l’aide de son mari Simone Trovai (Michael Kupfer-Radecky), mais tombe amoureuse de lui…Une excellente nouvelle : un DVD-Dynamic de cette fascinante rareté suivra !  

►Samedi 29 février, 20h CET, France-Musique : Richard Wagner, Parsifal – Toulouse, Théâtre du Capitole, 2020 (durée 5h30)

« Parsifal est une œuvre à part dans la production wagnérienne ; cet opéra n’a rien à voir avec ce qu’il a composé avant, » dit très justement Matthias Goerne. A Toulouse, il est Amfortas, rôle qu’il affectionne, infiniment, avec d’autres éminents chanteurs-acteurs : la première Kundry de Sophie Koch, Nikolaï Schukoff (Parsifal), Peter Rose (Gurnemanz), Pierre-Yves Pruvot (Klingsor), et Julien Véronèse (Titurel), pour ne citer qu’eux. Le chef Franck Beermann nous incite à déchiffrer notre propre univers, à travers le chef-d’œuvre de Wagner,  qui propose une issue pour sauver le monde, après l’avoir totalement détruit dans son Ring. D’intelligence sensible, le metteur en scène Aurélien Bory crée un théâtre d’ombre et de lumière, assimilant « la relecture de la figure du Christ » du prophète persan Mani, proche du cheminement de Parsifal, du mouvement illimité et des transformations continues de la musique.

►Samedi 29 février, 20h CET, HR2Kultur : Pietro Mascagni, Ruggero Leoncavallo, Cavalleria Rusticana – Pagliacci – Barcelone, Gran Teatre del Liceu, 2019 (durée 3h)

►Samedi 29 février, 19h CET, NPO4 : Georg Friedrich Haendel, Rodelinda – Amsterdam, Nationale Opera & Ballet, 2020 (durée 4h)

►Mardi 3 mars, 01h55 CET, MET-liveradio : Richard Wagner, Der fliegende Holländer – New York, MET, première – gala - direct 2020 (durée 2h25)

►Mercredi 4 mars, 19h CET, Arteconcert : Bedrich Smetana, Dalibor – Prague, Narodni Divadlo, première - direct 2020 (durée 3h10)


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay, voir les ondes lyriques de janvier 2020


 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.