Sur les ondes lyriques en mai 2020

Par Marie-Laure Machado | sam 02 Mai 2020 | Imprimer

Sous cloche encore en mai, sans scènes que d’âmes fanées ! Pour refleurir, taguons nos vies de mille mémoires sonores, de couleurs werthériennes, d’olibrius en folie…Slalomons sur les ondes lyriques, de reines incandescentes en instruments insolites, de nuages d’affects en contre-ténors extatiques. Eviva l’Opera !


Dernière minute

. Lundi 4 mai, et jusqu’au 10 mai, sur GTG-streaming : Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes – Grand Théâtre de Genève, 2019 et aussi, vendredi 8 mai, 18h30 CET, facebook-live-GTG avec Leonardo Garcia Alarcon

. Lundi 4 mai, sur Opéra-Liège-streaming : Wolfgang Amadeus Mozart, Die Zauberflöte – Liège, Opéra Royal de Liège-Wallonie, 2015

. Vendredi 8 mai, 17h CET, Opera-Stuttgart-streaming : Modeste Moussorgski, Boris Godounov – Stuttgart, Staatsoper, 2020

. Vendredi 8 mai, 19h30 CET, ROH-streaming, et jusqu’au 8 juin : Giuseppe Verdi, La Traviata – Londres, ROH, 2009

. Vendredi 8 mai, 19h30 CET, TCE-streaming : Georg Friedrich Haendel, Theodora – Paris, TCE, 2015

. Vendredi 8 mai, 19h30 CET, TCE-streaming, et jusqu’au 12 mai : Richard Wagner, Tristan und Isolde- Paris, TCE, 2016

. Vendredi 8 mai et samedi 9 mai, sur MyOperaPlayer : Verdi et Puccini, La Traviata – Madama Butterfly – avec Ermonela Jaho – Madrid, Teatro Real, visible en France et dans le monde, 2015 et 2017

. Samedi 9 mai, 20h CET, Opéra-Liège-streaming : Hector Berlioz, La Damnation de Faust – Liège, Opéra Royal de Liège-Wallonie, 2017

. Samedi 9 mai, sur YT-Angers-Nantes-Opera : Francis Poulenc, Dialogues des Carmélites – Nantes, Théâtre Graslin, 2013

. Samedi 9 mai, 19h CET, SFO-streaming : Arrigo Boïto, Mefistofele – San Francisco Opera, 2013

. Dimanche 10 mai, 20h CET, medici.tv : Concert de Gala de Bienfaisance par les gagnants de Gramophone Classical Music Awards, en confinement – direct, 2020

. Lundi 11 mai, 21h CET, Dallas-Opera-facebooklive, et YT-Dallas-Opera : Les 3 ténors américains, Michael Fabiano, Bryan Hymel et Matthew Polenzani – Web-concert et discussions, avec le Dallas-Opera, 2020

. Mardi 12 mai, 19h30 CET, jusqu’au 15 mai, TCE-streaming : Georges Bizet, Carmen – Paris, TCE, 2017

. Mercredi 13 mai, 19h CET, YT-Opéra-Bordeaux, et facebook-Opéra-Bordeaux : Richard Wagner, Die Walkürie – Opéra de Bordeaux, 2019

. Mercredi 13 mai, 22h30 CET, RAI3-radio : Charles Lecocq, Sauvons la Caisse ! – Frédéric Barbier, Faust et Marguerite – Venise, Palazzetto Bru Zane, 2018

. Jeudi 14 mai, et jusqu’au 17 mai, Opéra-Genève-streaming : Giacomo Meyerbeer, Les Huguenots – Genève, Grand Théâtre, 2020

. Vendredi 15 mai, 17h CET, Opéra-Stuttgart-streaming : Bernd Alois Zimmermann, Die Soldaten – Stuttgart, Staatsoper, 2019

. Vendredi 15 mai, 19h30 CET, Müpa-streaming : Claudio Monteverdi, L’Incoronazione di Poppea – Budapest, Müpa, 2015

. Samedi 16 mai, 12h CET, Bayerischestaatoper-streaming : Christoph Willibald Gluck, Orphée et Eurydice – Munich, Bayerischestaatsoper, 2003

. Samedi 16 mai, 21h CET, YT-TCBO : Gaetano Donizetti, L’Elisir d’Amore – Bologne, Teatro Comunale, 2010

. Lundi 18 mai, 01h CET, facebook-Teatro-Colon : Giuseppe Verdi, Rigoletto – Buenos Aires, Teatro Colon, 2019

. Du lundi 18 au vendredi 22 mai, 22h30 CET, France-Musique : Gabriel Bacquier - Les Grands Entretiens – Paris, Maison de la Radio, 2019

. Mardi 19 mai, 19h CET, et jusqu’au 24 mai, Opera-Francfort-streaming : Richard Wagner, Der Ring des Nibelungen : Das Rheingold (19 mai) – Die Walküre (21 mai) – Siegfried (23 mai) – Götterdämmerung (24 mai) – Opéra de Francfort, 2012

. Mercredi 20 mai, et jusqu’au 26 mai, TCE-streaming : Carl Maria von Weber, Der Freischütz – Paris, TCE, 2015

. Samedi 23 mai, 19h CET, San-Francisco-Opéra-streaming : Jake Heggie,  Moby Dick – San Francisco Opéra, 2012

. Samedi 23 mai, 20h CET, 20h CET, France-Musique : Claudio Monteverdi, L’Orfeo – Copenhague, Opéra Royal du Danemark, 2020

. Lundi 25 mai, 19h CET, medici.tv : Brahms, Chostakovitch, Concert à huis clos - Karine Deshayes - Gérard Caussé - Nicolas Angelich – Paris, Fondation Singer-Polignac & Kalison, 2020  

. Mercredi 27 mai, 19h CET, medici.tv : Boulez, Gesualdo, Grisey, Concert à huis clos – Maxime Pascal – Le Balcon – Jean-Guihen Queyras - Paris, Fondation Singer-Polignac & Kalison, 2020

. Du mercredi 27 mai au 3 juin, 20h CET, Opéra-Dijon-streaming, facebook-Opéra-Dijon : Festival « Résidence – Artistes en Résistance » - Cappella Mediterranea –Leonardo Garcia Alarcon- Mariana Flores – Cinq soirées aux programmes différents – Dijon, Auditorium de l’Opéra, 2020

 . Mercredi 27 juin, toujours en replay, sur France.tv : Vincenzo Bellini, Norma – Toulouse, Théâtre du Capitole, 2019

 . Mercredi 27 juin, toujours en replay, sur Arteconcert : Richard Wagner, Parsifal – Teatro Massimo, 2020

. Vendredi 29 mai, 19h30 CET, TCE-streaming : Christoph Willibald Gluck, Orfeo ed Euridice – Paris, TCE, 2018 – disponible 24h

. De vendredi 29 mai au dimanche 31 mai, sur Massimo-Palermo.TV : Concert « Dica, anzi, canti 33 » - dédié à tout le personnel hospitalier, médecins et infirmières – Airs de nombreux opéras mettant en scène médecins, infirmières, pharmaciens et potions diverses.  

. Samedi 30 mai, 20h CET, Musiq3 : Giuseppe Verdi, I Masnadieri – Milan, Teatro alla Scala, 2019

. Samedi 30 mai, à partir de 05h CET, Arteconcert, et 1er juin, 01h10, Arte.tv : Giuseppe Verdi, Falstaff – Hambourg, Staatsoper, 2020

. Samedi 30 mai, 12h CET, et jusqu’au 13 juin, Bayerischestaatsoper-streaming : Claudio Monteverdi, L’Orfeo – Munich, Bayerischestaatsoper, 2014

. Dimanche 31 mai, 00h 10 CET, France3.tv, et 02h20 CET, France3.tv : Concert « Maria Callas, une vie d’opéra » - Paris, TCE, 2018 - André Messager, Les P’tites Michu – Nantes, Théâtre Graslin, 2018

. Mardi 2 juin, 20h30 CET, sur Fondazione-Teatro-Coccia, et OnTheatre.TV : Biscione, Taralli, Carrara, Gon, et Cara, « Alienati » – Premier Opéra Smart Working – produit par la Fondazione Teatro Coccia, direct-web, 2020

. Mercredi 3 juin, 18h CET, Verbier-Festival-at-home : « Quarantine Concerts » - Adèle Charvet – Jeanne Gérad – Paul Montag – streaming direct, 2020  


►En mai, sur Clermont-Ferrand-Opéra-YT : Gioachino Rossini, L’Italiana in Algeri – Clermont-Ferrand, Opéra-Théâtre, 2020 (durée 2h17)

« Lors de la première lecture de la partition, je me suis demandée si le compositeur n’avait pas fait une overdose », dit la Bartoli, en parlant du final du I de L’Italiana in Algeri. Pierre Thirion-Vallet a parfaitement décodé cette folie dévastatrice de l’humour rossinien, mettant en scène le tournage d’un film, portant même titre que l’opéra, dans les « Studios Mustafà », à Hollywood, dans les années 50. Pendant l’ouverture, une nuée d’olibrius, producteurs, stars et starlettes, tentent de se faire interviewer par un essaim de paparazzi, infestant le plateau. Tout confiné ramolli sortira de sa morosité, avec ces techniciens à l’air niais, mais excellents acteurs-choristes, l’Isabella, toute de léopard vêtue, par la formidable Maria Ostroukhova, le charmant Lindoro de Joseph Kauzman , le Mustafà, couvert de colliers d’or d’Eugenio Di Lieto, Remi Ortega, Taddeo aux airs de Fred Astaire, les exquis Sophie Boyer, Anne-Lise Polchopeck, Florian Bisbrouck, et Amaury du Closel, à la baguette.

►Jusqu’au dimanche 17 mai, sur LaMonnaie-streaming : Philippe Boesmans, Au Monde – Bruxelles, La Monnaie, 2014 (durée 2h05)

La musique de Boesmans réveille mille mémoires sonores, parce qu’elle fusionne tant de styles qui se transforment sans cesse, vite, qui s’effilochent comme les nuages, se condensent ou se diluent l’un dans l’autre. Boesmans compose des métamorphoses. Les instruments dialoguent, passant de la formation quasi chambriste ou de jazz au grand orchestre. Un accordéon slalome, se fait caméléon, une trompette ouvre des chemins de mélancolie et d’angoisse, les cordes, elles, sont so lyriques…Le chant tague la toile orchestrale de lignes solitaires et parfois entremêlées, aux émotions vertigineuses, aux non-dits assourdissants du texte « pointilliste », « au goût amer » de Pommerat, metteur en scène. La noirceur du propos se fait aérienne sous la baguette de Patrick Davin et avec un cast vocal passionnant : Patricia Petibon (2nde fille), Stéphane Degout (Ori), Yann Beuron (mari de la fille aînée), Frode Olsen (le père), Charlotte Hellekant (fille aînée), Werner van Mechelen, Ruth Olaizola, Fflur Wyn.

►Du vendredi 1er mai, 19h30 CET, au mardi 5 mai, TCE-streaming : Camille Saint-Saëns, Samson et Dalila – Paris, TCE, 2018

►Du vendredi 1er au dimanche 7 mai, Opéra-Stuttgart-streaming : Christoph Willibald Gluck, Iphigénie en Tauride - 2020

►Samedi 2 mai, 20h CET, et pendant 24h, Opéra-Dijon-streaming : Jean-Philippe Rameau, Les Boréades – Opéra de Dijon, 2019

►Dimanche 3 mai, 15h30 CET, YT-TCBO : Benjamin Britten, Peter Grimes – Bologne, Teatro Comunale, 2017

►Dimanche 3 mai, 20h CET, medici.tv : Georg Friedrich Haendel, Ariodante – New York, Carnegie Hall, 2017

►Dimanche 3 mai, 21h CET, PBZ-radio : Jean-Baptiste Lemoyne, Phèdre – CD-BruZane-n°24, 2020

►Depuis les lundis 20 et 27 avril et lundi 4 mai, sur YT-LaFenice : Claudio Monteverdi, L’Orfeo – Il Ritorno di Ulisse in Patria – L’Incoronazione di Poppea – Venise, Teatro La Fenice, 2017

En Angleterre, dans les années 1940, le petit Gardiner de huit ans fut chamboulé par un concert Monteverdi du « Nadia Boulanger Ensemble », et leur disque du même programme (1937), qu’il usa complètement. En 2017, pour les 450 ans du « Divino Claudio », il dirige et met en espace avec Elsa Rooke, la trilogie du crémonais, dans une tournée en Europe et aux USA. Les inoubliables représentations de Venise sont mises en ligne, depuis le 20 avril, et maintenues sur LaFenice-YT : un Orfeo, où l’équipe internationale de chanteurs-acteurs nous plonge dans une mosaïque multicolore d’affects, un Ritorno di Ulisse in Patria « gorgé de vie et souvent touché par la grâce », « une lecture rafraîchissante et vivifiante » de L’Incoronazione di Poppea. Avec, pour l’essentiel des voix : Krystian Adam, Hana Blazikova, Lucile Richardot, Kangmin Justin Kim, Zachary Wilder, Carlo Vistoli, Marianna Pizzolato, Furio Zanassi, Gianluca Buratto…

►Jeudi 7 mai, 20h CET, et pendant 24h, Théâtre-Caen-streaming : Stefano Landi, Il Sant’Alessio – Théâtre de Caen, 2007

Remarquable festin pour l’œil et l’oreille que cette production d’Il Sant’Alessio de Stefano Landi ! Si William Christie et ses Arts Florissants accompagnent avec bonheur le recitar cantando, qu’alternent danses, comédie ou ensembles vocaux, la mise en scène de Benjamin Lazar communie, avec profonde intelligence, à la musique. Son palais, terre de Sienne, en trois parties mobiles, aux nombreux escaliers et fenêtres, ses pénombres de rêve – entre Caravage, Titien et De la Tour –, d’où ressortent costumes colorés, visages angéliques du chœur d’enfants, et la gestuelle soignée, fluide, des personnages sont merveilles. Comme le voulait l’usage, à Rome en 1631, la distribution est totalement masculine, avec une pléiade de contre-ténors et deux basses : Philippe Jaroussky, Max-Emmanuel Cencic, Xavier Sabata, Damien Guillon, Alain Buet, Pascal Bertin, Josè Lemos, Luigi de Donato, Jean-Paul Bonnevalle, Terry Wey, Ryland Angel.

►Vendredi 8 mai, 14h CET, jusqu’au dimanche 10 mai, 23h CET, Opéra-Dresde-streaming : Richard Strauss, Arabella – Dresde, Semperoper, 2014 (durée 2h50)

Richard Strauss adorait Dresde, qui, pour fêter son 150e anniversaire, en 2014, représenta son Arabella, créé au Semperoper en 1933. Dans la classique mise en scène de Florentine Klepper, et dirigés par Christian Thielemann, grand épris de Strauss, Anja Harteros interprète la difficultueuse partition d’Arabella, aux tonalités instables, aux rythmes compliqués, mais aux phrases extatiques dans sa rencontre avec Mandrika, seul prétendant aimé d’elle, ici Thomas Hampson, rompu à ce rôle ardu depuis 2002. Avec eux, nous entendons les magnifiques Hanna-Elisabeth Müller (Zdenka) et Daniel Behle (Matteo), Albert Dohmen (Waldner), Gabriele Schnaut (Adelaïde), Daniela Fally (Fiakermilli), Benjamin Bruns (Elemer), Jane Henschel (Kartenlegerin), Derek Welton (Dominik) et Steve Humes (Lamoral).

►Samedi 9 mai, 20h CET, et pendant 24h, Opéra-Dijon-streaming : Brice Pauset, Strafen – Les Châtiments – Opéra de Dijon, 2020 (durée 2h30)

Par pur hasard, l’exceptionnel opéra Strafen – Les Châtiments, d’un grand admirateur de Monteverdi, Brice Pauset, se retrouve sur les ondes lyriques de mai, avec la trilogie du crémonais à Venise ! Dirigeant cette création mondiale à Dijon, Emilio Pomarico s’est passionné pour cette partition complexe, à l’orchestration riche, aux voix recherchées, pour laquelle Brice Pauset a bricolé un instrumentarium singulier : coquilles Saint-Jacques, archets sur timbales, et bruits de ventouses dans bassines d’eau, au moment où Gregor « se transforme en gros cafard dégoûtant, laissant des traces gluantes sur son passage »… Le très doué, mais toujours modeste David Lescot est à la mise en scène, (cf. La Finta Giardiniera et Les Trois Contes), avec un plateau vocal hors-classe :  Allen Boxer, Emma Posman, Mikael Gniffke, Helena Köhne, Ugo Rabec, Anna Piroli, Grégoire Lagrange, pour ne citer qu’eux…    

►Samedi 9 mai, 22h25 CET, France5.tv, et aussi sur Opéra-Paris-streaming : Giuseppe Verdi, La Traviata – Paris, Opéra Bastille, 2019

►Samedi 9 mai, 20h CET, Musiq3 : Georg Friedrich Haendel, Jephtha – Londres, Proms, 2019

►Dimanche 10 mai, 00h25 CET, France3.tv :  André Messager, Les P’tites Michu – Nantes, Angers Nantes Opéra et PBZ, 2018

►Mardi 12 mai, 19h CET, Operavision : Dmitri Chostakovitch, Lady Macbeth de Mzensk – Amsterdam, DNO, 2006 (durée 2h50)

Il y eut des Katarina  superlatives avant elle, et il y en a eu d’aussi inouïes depuis, mais Eva-Maria Westbroek restera celle, sublime, qui a su traverser toutes les strates de l’amour fatal de cette femme, avec son ampleur, sa chaleur vocales, comme la force et la tendresse qui la caractérisent. Avec elle, ce « voyage au bout de la nuit », créé par le metteur en scène Martin Kusej, et dirigé par le très regretté Mariss Jansons, est entré dans la légende, écho profond à l’amertume et à la virulence du chef-d’œuvre de Dmitri Chostakovitch. Pour le reste du cast vocal : Christopher Ventris (Serguey), Vladimir Vaneev (Boris), Ludovit Ludha (Zinovy), Carole Wilson (Aksinya), Nikita Storojev (Inspecteur de police), Alexander Vassiliev (Pope) et Lani Poulson (Sonyetka).

►Mercredi 13 mai, sur Métaclassique : Comparer deux compositeurs à la même époque, Beethoven et Rossini, avec Elisabeth Brisson et Tom Mébarki  - Emission de David Christoffel, 2020

►Samedi 16 mai, 20h CET, Musiq3 : Jules Massenet, Werther – Londres, ROH, 2019

►Dimanche 17 mai, 19h CET, et pendant 7 jours, DNO-Amsterdam-streaming : John Adams, Doctor Atomic – Amsterdam, DNO, 2007 (durée 2h50)  

Terriblement réussi, sérieusement anxiogène et moralement explosif, le Doctor Atomic du tandem Adams–Sellars ! Il était essentiel pour Sellars, à la mise en scène, de ne pas rédiger lui-même le livret, mais de le construire à partir de textes déjà existants, parfois obscurs, souvent incisifs ou poétiques. La musique d’Adams, toujours « œcuménique », brille aux voix comme à l’orchestre, marie écritures symphonique et répétitive, inquiétantes, tourmentées. Souvent hallucinant en scène, Gérald Finley incarne THE J. Robert Oppenheimer de l’Histoire de l’Opéra, avec les admirables Jessica Rivera (Kitty), Eric Owens (Groves), Richard Paul Fink (Teller), James Maddalena (Hubbard), Thomas Glenn (Wilson), Jay Hunter Morris(Nolan), Ellen Rabiner (Pasqualita), et Lawrence Renes à la direction musicale. A lire : DVDCDMulhouse 2014.

►Dimanche 17 mai, vers 00h30 CET, France3.tv : Richard Wagner, Tannhaüser – Opéra de Monte-Carlo, 2017

►Du jeudi 21 mai, 18h CET, jusqu’au dimanche 24 mai, 24h CET, Opéra-Zurich-streaming : Jules Massenet, Werther – Zurich, Opernhaus, 2017

Si Tatjana Gürbaca égratigne, avec la sienne, notre ordinaire de mises en scène romantiques de Werther, elle l’a toutefois fondée sur l’univers de Goethe, à travers Massenet. Son décor unique, qui peut agacer, représente la taverne de Wetzlar, bourrée de buveurs, mais bien trop petite, que décrit notre stéphanois dans ses mémoires ; les enfants y sont habillés de jaune et Albert de bleu, comme le jeune poète goethien. Symboles psychanalytiques à foison, esthétique insolite et poétique vous étonneront. Mais l’indispensable révélation de cette production reste le Werther de Juan-Diego Florez, aux allègements irréels, à la technique miraculeuse et au français parfait. L’accompagnent Anna Stephany (Charlotte), Melissa Petit (Sophie), Cheyne Davidson (Bailli), Audun Inversen (Albert), sous la direction de Cornelius Meister.   

►Dimanche 24 mai, vers 00h30 CET, France3.tv : Gaetano Donizetti, Anna Bolena – Opéra Grand Avignon, 2017

►Mardi 26 mai, 20h CET, TCFwebTV : Gaetano Donizetti, Maria Stuarda – Gênes, Teatro Carlo Felice, première de 2017

En 2017 c’était le premier Maria Stuarda de Gênes, avec des donizettiennes de choc, Elena Mosuc (Maria Stuarda) (CD) et Silvia Tro Santafé (Elisabetta), déjà réunies dans un envoûtant Lucrezia Borgia, en 2013 à La Monnaie. Historiquement, la rencontre des deux reines n’eut jamais lieu, mais les dix minutes de celle-ci, dans les moirures incandescentes de ce chef-d’œuvre, prennent aux tripes. A l’émeraude tranchante de la Tro Santafé, aux glorieux aigus de la Mosuc, se joignent les impeccables Celso Albelo (Roberto), Andrea Concetti (Talbot), Stefano Antonucci (Cecil), Alessandra Palombi (Anna), dirigés par un familier du bergamasque, Andriy Yurkevych. Dans sa mise en scène, le très sympathique ex-baryton Alfonso Antoniozzi rend volontairement hommage au théâtre traditionnel et au « théâtre dans le théâtre ».


OpéraChezSoi

►Sur DNO-streaming, et YT-DNO : En ligne pendant une semaine, Wozzeck (2 mai) – Don Carlo ( 10 mai) – Der Ring des Nibelungen (du 21 au 24 mai) – Roméo et Juliette (25 mai) – 

►Sur Opera-Vlandeeren-streaming : Une longue liste de streamings !

►Sur La-Monnaie-Bruxelles-streaming : Saison 3, en ligne jusqu’au 30 juin ! Die Zauberflöte – Le Coq d’Or – L’Elisir d’Amore – Lohengrin – Béatrice et Bénédict – Orfeo & Majnun –

►Sur Semperoper-Dresde-streaming : Lohengrin (du 15 au 17 mai) – Otello (du 22 au 24 mai) – Hänsel und Gretel (du 29 mai au 1e juin ) –

►Sur StaatsoperUnterDenLinden-streaming : Der Rosenkavalier (4 mai) – King Arthur (6 mai)  – Wozzeck (10 mai) –

►Sur KomischeOperBerlin-streaming : Yiddish Operetta Songs (jusqu’au 23 mai) – Kurt Weill Songs (jusqu’au 15 mai) – La Bohème (jusqu’au 17 juillet) – Pelléas et Mélisande (jusqu’au 8 juillet) – Frühlingsstürme (jusqu’au 24 juillet) -

Sur BRKlassik-streaming : Judith (en date du7 février 2020 ) – The Snow Queen (en date du 28 décembre 2019) -

►Sur Opéra-Stuttgart-streaming : En ligne pendant une semaine, Death in Venice (22 mai) – Don Giovanni (29 mai) –

►Sur Opéra-Zurich-streaming : Nabucco (du 1e au 3 mai) – Wozzeck (du 15 au 17 mai) – Rigoletto (du 29 mai au 1e juin) –

►Sur Operavision : Programme russe, La Dame de Pique (5 mai) – Der Schmied von Gent (8 mai) – La Légende de la Ville Invisible de Kitège (15 mai) – Guerre et Paix (26 mai) - Boris Godounov (29 mai) –  Et aussi, Les Perles de Cléopâtre (17 mai) – Tristan und Isolde (22 mai) – Trouble in Tahiti (2 juin) – Candide (5 juin) – 

►Sur Philharmonie-Paris-streaming : Concert MN.Lemieux - Y.Nézet-Séguin (10 mai) – Bach en 7 Paroles - R.Pichon (11 mai) – Das Paradies und die Peri (13 mai) -

►Sur Opéra-du-Rhin-streaming : La Calisto (2017) – Maria de Buenos Aires (2019) –

►Sur Opéra-Comique-streaming : Kein Licht – Ercole Amante – Miranda – La Princesse Légère – La Légende d’Arménie – Fortunio – Le Postillon de Longjumeau – La Nonne Sanglante – Alcione –

►Sur Opéra-de-Paris-streaming, et facebook : Don Pasquale (du 11 au 17 mai) – « L’Opéra » docu. de JS.Bron (du 18 au 24 mai) – Boris Godounov (du 25 au 31 mai) -  Rigoletto ( 1erau 7 juin) –

►Sur Clermont-Ferrand-Opéra-YT, Rigoletto, La Grande Duchesse de Gérolstein, Die Zauberflöte

►Sur Opéra-Lyon-streaming : Die Zauberflöte – Carmen – Germania – L’Enfant et les Sortilèges – Don Giovanni - Nabucco – Le Comte Ory –

►Sur Opéra-Rennes-streaming : Don Giovanni (jusqu’au 7 mai) – La Traviata (jusqu’au 14 mai) – Der fliegende Holländer (jusqu’au 21 mai) – 

►Sur La-Scala-Milan-RaiPlay, et RaiPlay-ondemand : L’Europa Riconosciuta – Adriana Lecouvreur - La Cenerentola – Manon Lescaut – Carmen – Turandot – La Bohème – Tosca – Aïda – L’Elisir d’Amore – Un Ballo in Maschera – (Dates ici)

Sur Fondazione-Pergolesi-Spontini-streaming : Il Flaminio (jusqu’au 17 mai) – L’Olimpiade (22 mai) – Lo Frate’ Innamorato (29 mai) – La Salustia (6 juin) –

►Sur Opera-Cagliari-streaming : En ligne pendant une semaine, Cavalleria Rusticana (8 mai) – Turandot (15 mai) – La Ciocara (22 mai) –

►Sur YT-La-Fenice : Nouveaux streamings, Lou Salomé (10 mai) – Aïda (15 mai) – Tosca (22 mai) – Les Chevaliers de la Table Ronde (28 mai) -

►Sur Opera-Torino-streaming : Tous leurs replays, sur RAI-Play et YT

►Sur YT-TCBO-Bologne : En plus de nombreux streamings, Werther – Ein Deutsches Requiem – Der Fliegende Holländer (30 mai, pendant 30 jours) –

►Sur Opéra-Rome-streaming, et YT-Opéra-Rome : Simon Boccanegra (jusqu’au 4 mai) – Ernani (du 5 au 11 mai) – Nabucco (du 12 au 18 mai) - La Traviata (22 au 24 mai) -  La Damnation de Faust (26 au 29 mai) – Waiting for the Sibyl (28 et 31 mai) –

►Sur TCFwebTV- Gênes : Lucia di Lammermoor (5 mai) – L’Elisir d’Amore (12 mai) – Carmen (19 mai) –

►Sur Massimo-Palermo-TV : Idomeneo (4 mai) – Il Diluvio Universale (5 mai) – Orphée et Eurydice (6 mai) 

►Sur Web-TV-San-Carlo : Opéras on line, entretiens, archives, etc…tous les jours.

►Sur Opéra-Monte-Carlo-YT, et facebook : Lucia di Lammermoor – La Bohème –

►Sur ROH-streaming : Acis and Galatea (jusqu’au 3 mai) – Gloriana (jusqu’au 27 mai ) – Cendrillon ( 22 mai au 4 juin) –

►Sur Festival-Glyndebourne-streaming : Le Nozze di Figaro (24 au 31 mai) – Don Giovanni (31mai au 7 juin) – Cosi fan Tutte ( 7 au 14 juin) –

►Sur Oopperabaletti-Helsinki-streaming : Sonate d’Automne – Madama Butterfly – Ice – Grand Choral Gala - Thaïs (11 mai) –  

►Sur Nightly-Met-Opera-streams : Luisa Miller (2 mai) – Prince Igor (3 mai) – Le Nozze di Figaro (4 mai) – Hamlet (5 mai) – L’Amour de Loin (6 mai) – Capriccio (7 mai) – La Bohème (8 mai) – Cav & Pag (9 mai) ...Les Troyens (28 mai) – La Sonnambula (29 mai) – L’Elisir d’Amore (30 mai) – Salomé (31 mai) – I Puritani (1er juin) – Lulu (2 juin) - Orfeo e Euridice (3 juin) – Tosca (4 juin) – The Exterminating Angel (5 juin) -

►Sur Carnegie-Hall-livestreaming, et Carnegie-Hall-WQXR-streaming : Tous leurs choix de streamings…

►Sur Wiener-Staatsoper-streams : Votre programme pour tout le mois de mai, avec un choix formidable de représentations !


Toujours en ligne

Pour les retransmissions en replay, voir les ondes lyriques d’avril 2020


 

 

 

 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager