Dossiers

Par les hautes fenêtres resplendissent les colonnes du Panthéon, éblouissantes au soleil d’hiver. Roberto Alagna est assis là, souriant, chaleureux. Le journaliste consciencieux affecte en ces circonstances une décontraction de commande. Ne pas s’y tromper : on ne reçoit pas sans quelque ébranlement un artiste que l’on a passé des heures entières à écouter, regarder, détailler...

Pages

S'abonner à Dossiers